Socio-esthétique

Le soin esthétique en réhabilitant le corps devient un véritable acte thérapeutique qui peut aboutir à une prise en charge psychologique

La socio-esthéticienne ajoute à ses compétences d’esthéticienne une spécialisation qui lui permet d’exercer son métier auprès des personnes fragilisées confrontées à une maladie grave, un handicap, à la toxicomanie, à des difficultés sociales importantes.

soins-esthetiquesRetrouver sa capacité d’Être

L’intervention de la socio-esthéticienne auprès du patient vise à restaurer le bienêtre physique, mental et social. Partie prenante du projet de soins collectif, par sa pratique et son empathie, elle permet à la personne souffrante de préserver estime de soi, intégrité et dignité humaine.

Prendre soin de la personne

La socio-esthéticienne complète l’équipe de soins pluridisciplinaire du service de soin palliatifs. Par le toucher, les soins du corps, l’écoute, elle offre au patient un moment privilégié, source de bien-être et de plaisir, pendant lequel il oublie sa maladie. La personne se régénère au contact de la socio-esthéticienne. Détendue, elle accueille plus volontiers les soins plus difficiles à supporter.

La pause plaisir

Tous les patients rapportent que l’action de la socio-esthéticienne procure “du bien-être, du plaisir, du confort et de la détente”. “C’est un rayon de soleil, une respiration” révèle l’un d’entre eux.