Médecine nucléaire

Les types de cancers que ces examens permettent de mieux traiter :

  •  La TEP (tomographie par émission de positons) peut être utile dans tous les cancers pour le diagnostic d’extension, pour évaluer la réponse au traitement ou pour déceler la cause d’une anomalie survenant durant les années qui suivent.
  • La scintigraphie du squelette recherche l’existence d’anomalies au niveau du squelette, lorsqu’il ne paraît pas nécessaire de recourir à la tomographie par émission de positons.

Les examens possibles

En TEP, nous disposons en routine de 5 traceurs différents et de 3 autres dans le cadre de l’évaluation de traceurs innovants. Pas de particularité en ce qui concerne la scintigraphie du squelette, qui peut être remplacée dans certains cas par la TEP du squelette. D’autres scintigraphies peuvent être pratiquées sans spécificité cancérologique, avant intervention chirurgicale, lors du traitement ou de l’évolution : mesure isotopique de la fraction d’éjection du ventricule gauche, scintigraphie rénale, scintigraphie pulmonaire de perfusion et de ventilation, scintigraphie de la thyroïde, scintigraphie des parathyroïdes …

Les + de nos services

La diversité de l’offre des traceurs en TEP, modalité d’imagerie la plus récemment introduite en cancérologie. Pour les plus récents, il faudra donner un consentement écrit avant l’examen.